Une première wallonne pour nettoyer les sols

Une première wallonne pour nettoyer les sols

© D.R.
Jan De Nul Group vient d’inaugurer une installation de lavage physico-chimique à l’île Monsin.

Une installation de lavage physico-chimique des sols vient d’arriver dans le centre de recyclage des sols de Liège d’Envisan, la filiale environnementale du groupe international Jan De Nul. Cette installation de lavage est arrivée par bateau dans la zone portuaire de l’île Monsin, où Envisan exploite une concession de 3,5 hectares. Selon diverses sources, l’investissement consenti est de l’ordre de 5 millions d’euros.

Le lavage physico-chimique est le seul traitement qui, par définition (séparation granulaire, concentration des polluants dans la fraction fine à éliminer), a une action sur tous les polluants.

Grâce à ce nouvel investissement, le marché wallon pourra désormais faire appel à une solution circulaire pour les sols contaminés. Le lavage physico-chimique permet de recycler les sols contaminés et les sédiments déshydratés en matériaux de construction secondaires.

Depuis 2016, Envisan exploite ce site de traitement et de valorisation des sols et des sédiments au cœur de Liège. Des sols légèrement et fortement pollués y sont traités par différents types de polluants.

Avec une capacité de 250 000 tonnes par an, le centre s’adresse non seulement aux projets civils et environnementaux de Jan De Nul Group, mais aussi aux entreprises du secteur de la construction de la région liégeoise et à l’industrie en dehors des frontières provinciales et nationales. Grâce à l’accessibilité trimodale de Liège, les pays voisins, le Luxembourg et la France, font également partie du groupe cible.

Envisan gère un réseau géographiquement étendu de centres de valorisation des sols et des sédiments en Belgique et en France. Les centres offrent des solutions circulaires totales pour le marché de la construction et des infrastructures.

Les sols et les sédiments contaminés sont traités, nettoyés puis remis sur le marché en tant que matières brutes secondaires pour de nouveaux projets.

GRSE
Duvigneaud
Sametal
Wilmet