Une consigne sur toutes les bouteilles va être instaurée en Écosse

Une consigne sur toutes les bouteilles va être instaurée en Écosse

Le gouvernement écossais entend lutter contre le gaspillage et la pollution au plastique en instaurant une consigne de 20 pence sur les bouteilles ou canettes.

MONTY RAKUSEN VIA GETTY IMAGES
Les bouteilles en plastique seront évidemment concernées par la consigne, comme environ 90% des contenants.

 

ENVIRONNEMENT – Pour chaque bouteille achetée, les Écossais vont devoir payer une consigne de 20 pence (23 centimes d’euros). Une petite somme qu’ils pourront récupérer s’ils acceptent ensuite de recycler leurs bouteilles et canettes en verre, aluminium ou plastique.

Mercredi 8 mai, le gouvernement écossais a annoncé la mise en place d’un “deposit return scheme”, un système de consigne, le premier du Royaume-Uni.

Cette petite somme concernera environ 90% des contenants. Comme le souligne le Guardian, seront concernées à la fois les mignonnettes de vodka ou de whisky de 50ml, les bouteilles de cidre de 3 litres et les canettes, bouteilles d’eau, de soda. Les bouteilles cartonnées en revanche, qui contiennent par exemple du lait, ne seront pas l’objet de cette consigne.

Tous les détaillants sont concernés, quelle que soit leur taille. Ils devront d’ailleurs installer les machines qui serviront à la collecte et au remboursement. Mais les boissons consommées sur place au restaurant ou dans un bar, sont exclues du plan.

Urgence climatique mondiale

Pour Roseanna Cunningham, secrétaire du cabinet chargé de l’environnement, “il y a une urgence climatique mondiale et les citoyens écossais réclament, à juste titre, plus d’ambition pour s’attaquer à ce problème et protéger la planètes pour les générations à venir”.

Willie Mackenzie, militant Greenpeace, estime ainsi que “le programme écossais aura une grande portée (…) il augmentera considérablement les taux de collecte et de recyclage”.

Ce système de consigne est déjà en vigueur dans plusieurs pays européens comme la Suède ou le Danemark, et notamment en Allemagne où, depuis 2003, il a fait ses preuves. Chez notre voisin en effet, les bouteilles et canettes de bière, soda et eau sont consignables à hauteur de 8 à 25 centimes. Grâce à ce dispositif, le taux de collecte des emballages boisson en Allemagne est de 90%. En France, ce taux en ce qui concerne le plastique n’est que de 60%.

Bien qu’il ait fait ses preuves, ce système reste imparfait. Comme l’explique cet article de Reporterre, recycler ne veut pas dire bien recycler. Et si les bouteilles en verre sont effectivement réutilisées plusieurs fois, celles en plastique risquent toutefois de finir dans les océans.

Objectif Royaume-Uni

“La consigne sur les bouteilles à usage unique n’est pas un circuit fermé. Dans la majorité des cas, quand on rend une bouteille en plastique ou une canette en aluminium à la machine, on ne sait pas où le matériau, même recyclé, atterrira en bout de chaîne… très probablement dans les océans”, selon la chaîne de télévision publique ZDF citée dans cet article.

Le gouvernement écossais espère introduire cette législation dans l’année. Avant que le système soit opérationnel, douze mois de plus seront nécessaires. L’enjeu est aussi d’inciter tout le Royaume-Uni à suivre le mouvement, ce qui est possible: en mars 2018, le gouvernement britannique annonçait lui aussi la possible instauration d’une consigne.

GRSE
Duvigneaud
Sametal
Wilmet