Trash me : la folle idée de Rob Greenfield pour lutter contre le gaspillage

Trash me : la folle idée de Rob Greenfield pour lutter contre le gaspillage

Pendant un mois, Rob va porter sur lui tous les déchets qu’il accumulera. Son but ? Provoquer une prise des conscience et inciter les américains à recycler.

Rob Greenfield est américain. C’est un aventurier humaniste. Sa mission ? Il veut montrer l’exemple pour vivre dans un monde plus juste et respectueux de l’environnement. Il a mené plusieurs opérations qui ont eu un immense succès sur les réseaux sociaux. Sa dernière idée s’intitule Trash me (jette-moi) ! Son but ? Lutter con le gaspillage. Comment ? Explications.

Pendant un mois, Rob Greenfield va vivre comme un Américain moyen. Il va manger, faire les courses et consommer en suivant les habitudes de ses compatriotes. A la fin de la journée, il aura accumulé une moyenne de 2 kg de déchets.

Son défi ? Il devra porter sur lui tous les déchets qu’il a produits !  Soit plus de 14 kg de déchets sur son corps à la fin de la première semaine et près de 60 kg d’ici la fin du mois (presque son poids corporel)! Chaque tasse de café, sac en plastique, boîte à pizza, etc., il ira partout avec ses déchets ! Que ce soit dans le métro, pour assister à un match de baseball ou un dîner officiel, de prendre un vol.

Source : Rob Greenfield / Vidéo / Facebook
Source : Rob Greenfield / Vidéo

Quelles seront les réactions des personnes qu’il croisera dans la rue, le métro ou dans un centre commercial ? Rob Greenfield va tout filmer. C’est une sorte de provocation pour mettre chaque citoyen américain devant la réalité des faits, pour les sensibiliser, les inciter à produire moins de déchets et à recycler.

Autrement dit, il va se transformer en poubelle vivante pour provoquer une prise de conscience et tenter de changer les mentalités.

Pour en savoir plus, Rob Greenfield présente son projet sur sa page de crowdfunding.

Début de l’aventure le 19 septembre à New York.

Nous vous tiendrons au courant des résultats et nous vous montrerons les films réalisés par Rob Greenfield.

C’est sûr, cet américain va payer de sa personne ! C’est un défi fou pour une bonne cause.

GRSE
Duvigneaud
Sametal
Wilmet