DEEE : 7.000 téléphones mobiles collectés grâce à l’opération pilote d’Eco-Systèmes et de La Poste

DEEE : 7.000 téléphones mobiles collectés grâce à l’opération pilote d’Eco-Systèmes et de La Poste

DEEE : 7.000 téléphones mobiles collectés grâce à l'opération pilote d'Eco-Systèmes et de La Poste

En décembre dernier, La Poste et Eco-systèmes lançaient une opération expérimentale de collecte des téléphones mobiles usagés dans six agglomérations de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette expérience a permis de collecter 7.000 anciens téléphones portables en huit semaines.

A l’occasion des fêtes de fin d’année, La Poste a distribué des kits permettant aux particuliers d’envoyer gratuitement leurs anciens téléphones afin qu’ils soient réemployés ou recyclés. Plus de 110.000 kits ont été mis à disposition, dont 10.000 remis par les facteurs. Finalement, 4.000 enveloppes T, contenant 7.000 mobiles, ont été retournés en huit semaines, annonce Eco-systèmes. « Le taux de retour par département varie de 7 à 11 % et place la Drôme en tête du peloton avec 2.300 téléphones, suivi du Rhône avec 3.600, puis de l’Ain avec 800 et de l’Isère avec 300 téléphones« , indique l’éco-organisme en charge des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Certaines enveloppes contenaient jusqu’à 7 mobiles.

Les portables récupérés ont été triés par Les Ateliers du Bocage. « 17 % des équipements retournés, les plus récents et en état de marche, sont destinés au réemploi« , explique Eco-systèmes. Les 83 % qui restent, jugés obsolètes ou irréparables, seront recyclés « [conformément] aux normes environnementales (extraction et séparation des plastiques, des métaux ferreux et non ferreux, du verre et des cartes électroniques)« .

Le profil des donateurs révèle des personnes de plus de 40 ans (90 % d’entre eux), voire de plus de 55 ans (69 %). En outre, 69 % d’entre eux espèrent que le téléphone donné resservira à quelqu’un et 73 % jugent indispensable de savoir ce qu’il devient.

 

Philippe Collet

GRSE
Duvigneaud
Sametal
Wilmet